Optimiser les comportements énergétiques

Home > Challenges > Optimiser les comportements énergétiques

Optimiser les comportements énergétiques


Comment identifier des actions de réduction des consommations d’énergie, à partir de l’identification des écarts entre une estimation de consommation de référence et des surconsommations réelles d’énergie à l’échelle du bâtiment?

Villes

Corporates

  • Cas d'usage et bénéfices attendus

  • Ressources mises à disposition par les partenaires

  • Opportunités business pour les partenaires

  • Experimentation et profil de startup envisagés

Optimiser les comportements énergétiques dans l’immobilier tertiaire

 

 

 

Mise en contexte

 

 

Les gestionnaires de patrimoine tertiaire existant privé ou public et les fournisseurs d’énergie ne disposent pas de consommation de référence pour cibler les bâtiments pour lesquels des efforts comportementaux ou d’exploitation sont nécessaires pour réduire les consommations réelles.

 

 

 

Cas d’usage

 

 

 

Le problème se pose pour les gestionnaires de parc immobilier. Il est difficile pour les gestionnaires de cibler les puits d’économie d’énergie. Engie (projet “Accent”) a développé une modélisation de consommation de référence à partir de quelques caractéristiques du bâtiment (données publiques type hauteur, superficie, orientation du bâtiment, année de construction, vecteurs énergétiques…).

 

D’une part, il serait intéressant  d’enrichir ce modèle existant :

  • De données constructives plus précises pour améliorer l’algorithme d’Accent sur un échantillon de bâtiments, sur le parc de BNP Paribas Real Estate Property Management et de la Ville de Paris.
  • Des consommations réelles de ce parc de bâtiment (fournies par ENGIE : CPCU, Climespace, BNP Paribas, Ville de Paris…)

 

D’autre part, il serait intéressant de tester l’usage des consommations de références afin de proposer des actions de réduction concrètes (notamment comportementales) pour les bâtiments en situation de surconsommation.

 

 

Bénéfices attendus

 

 

Pour les gestionnaires de parc immobilier : Faire des économies d’énergie au moindre coût.

Datasets

 

 

 

  • Caractéristiques d’un échantillon du patrimoine de BNPP REPM (Real Estate Management Property) et de la Ville de Paris
  • Données réelles de consommation de chaleur et de froid fournies par Engie (réseaux CPCU et Climespace)

 

 

 

Terrain d’expérimentation

 

 

 

 

Patrimoine identifié par BNPP REPM et Ville de Paris (dont raccordé aux réseaux Climespace et CPCU) : toutes les données dont ils disposent.

Exemple de bâtiment de la Ville de Paris : Bâtiment tertiaire 121 avenue de France ( 13ème arrdt)

Pour BNP: disposer d’un outil de ciblage rapide permettant de mettre en place des actions d’économie d’énergie à l’échelle du parc immobilier.
Pour Engie: disposer d’une meilleure connaissance du territoire énergétique et valoriser des prestations de conseil afin d’aider ses clients à réduire leur consommation énergétique.
Pour la Ville de Paris: disposer d’un observatoire local de l’énergie ce qui lui permettrait de cibler ses efforts en matière d’actions d’efficacité énergétique.

 

Experimentation envisagée

 

 

Connaître l’écart entre la consommation réelle et la consommation de référence permet-il d’identifier des actions d’économie d’énergie concrètes ?

 

L’objectif sera d’identifier et valider la pertinence d’actions d’économies d’énergie ayant un impact mesurable sur la facture.

 

 

 

Profil de startup recherché

 

La start-up a la capacité à interpréter l’écart constaté et à proposer des actions de sensibilisation sur la modification du comportement.