Comportements aux carrefours

Home > Challenges > Comportements aux carrefours

Comportements aux carrefours


Mieux comprendre et faire évoluer les comportements aux carrefours routiers

Villes

Corporates

  • Cas d'usage et bénéfices attendus

  • Ressources mises à disposition par les partenaires

  • Opportunités business pour les partenaires

  • Experimentation et profil de startup envisagés

Problématique

 

 

Sur des carrefours géométriquement bien aménagés, en situation congestionnée, quels sont les comportements des conducteurs ou des piétons qui aggravent ou améliorent la situation ?

 

 

 

Mise en contexte

 

 

Les carrefours sont des zones de congestion, malgré les efforts sur les aménagements ou la gestion des feux qui sont réalisés.
En période de saturation, les règles de comportement théorique ne sont plus vraiment respectées.
On souhaite mieux comprendre quels comportements des conducteurs et des piétons aggravent la situation ou, au contraire, facilitent la décongestion.
Certains comportements sont des infractions (passage au rouge par exemple), d’autres aggravent les blocages en toute bonne foi.
Dans un second temps, cette connaissance permettra de proposer des modifications de l’aménagement ou des incitants (nudges) encourageant les bons comportements.

 

 

 

Cas d’usage

 

 

Deux exemples concrets de blocage aux carrefours peuvent être constatés :

  1. Une rue est bloquée pour un raison ponctuelle (accident / livraison), les véhicules souhaitant aller vers cette rue s’engagent dans le carrefour et y restent bloqués.
    Puis des véhicules venant d’une autre rue s’engagent, certains passent mais d’autres sont bloqués. Des véhicules à l’arrêt vont avancer un peu (ou pas) pour dégager un passage.
  2. Le bonhomme passe au vert et les piétons s’engagent, mais un bus articulé allait sortir du carrefour et doit laisser passer les piétons. Il empêche alors le flux de véhicules de l’autre rue de passer.

 

 

Bénéfices attendus

 

 

Les utilisateurs peuvent participer à l’amélioration de la situation collective mais l’aménagement doit les aider à adapter leur comportement dans le bon sens pour plus de civisme. En effet, les conducteurs ou les piétons n’ont pas toujours les bonnes clés de compréhension des actions à adopter.

A terme, il s’agit de limiter les temps de congestion et ainsi les nuisances associées : pollution, nuisances sonores… De plus, les carrefours saturés sont des lieux peu sécurisés pour les piétons.  

Datasets

 

 

Outre les données qui seront collectées durant l’expérimentation, des données de boucles de comptage routier existantes sur la plupart des carrefours (nombre de véhicules qui passe à chaque feu sur la base des boucles de détections installées sous chaussée) pourront être fournies par la Ville sur le périmètre choisi.

 

 

Expertises

 

 

Setec connaît bien les problématiques d’aménagement et d’adaptation des phases de feux des carrefours aux flux de circulation, ainsi que les possibilités de microsimulation dynamique.

 

Equipe challenge :

  • Caroline Cayzac – Setec
  • Arnaud Calaudi – Mission Ville Intelligente et Durable de la Mairie de Paris
  • Ghislain Bourgin – Cisco

Terrain d’expérimentation

 

 

Un carrefour dans Paris intra-muros, identifié par la Mairie de Paris et Setec sera choisi pour l’expérimentation. Le carrefour en question ne présente pas de problèmes de géométrie, c’est-à-dire qu’il est théoriquement suffisamment dimensionné pour les flux qu’il reçoit. Cependant, il se retrouve régulièrement en situation de congestion.
Les carrefours déjà identifiés à ce stade sont, par exemple, ceux des portes, des carrefours urbains, des grands boulevards.

Le poste de contrôle d’exploitation du trafic de la Mairie de Paris surveille les flux et contrôle les feux pour gérer la circulation et éviter la congestion, mais non les aspects humains des comportements. Ce challenge serait donc l’opportunité de mieux comprendre le rôle des comportements humains dans les situations de congestion pour notamment, proposer des aménagements ponctuels.

Setec est un bureau d’études techniques qui accompagne les collectivités territoriales dans la conception des aménagements urbains (géométrie des carrefours, phasage de feux,  mécanismes de contrôle) et qui s’intéresse donc aux outils permettant de mieux prendre en compte les usages réels (même en situation bloquée) dans la conception des carrefours.

Experimentation envisagée

 

 

L’expérimentation pourra comprendre ces différentes étapes :

  • Capture vidéo sur un carrefour donné dans Paris intra-muros, pendant une durée déterminée.
  • Analyse vidéo afin d’extraire uniquement les moments de congestion (carrefours saturés où les véhiculent entrant ont du mal à s’insérer).
  • Interprétation des comportements usagers (piétons et véhicules) en situation de saturation : quels comportements engendrent de la congestion / facilitent la fluidification du carrefour ?

 

 

 

Profil de startup recherché

 

 

  • Il faut que la startup soit en mesure de proposer une analyse d’image vidéo  Le captage vidéo est à prévoir sur un carrefour donné, en assurant la privacy by design, en accord avec la Mairie de Paris. Grâce à la capture vidéo, on pourrait identifier des périodes avec des temps d’arrêt prolongés des véhicules sur le carrefour, des trajectoires différentes des trajectoires types, et en situation bloquée, de petits déplacements « d’ajustement ».
  • Il serait intéressant de proposer une compréhension sociologique / ergonomique des comportements.

 

Par ailleurs, une meilleure compréhension des comportements actuels en situation de congestion peut être riche d’enseignements pour l’insertion future de véhicules autonomes dans la circulation générale.

 

La startup pourra accompagner le bureau d’études, Setec, dans les phases de diagnostic de fonctionnement actuel des carrefours et de propositions d’aménagements. Ce challenge peut aussi être l’occasion de développer une offre d’accompagnement et de conseil à destination des municipalités pour l’aménagement et l’exploitation de carrefours routiers.